close
#Cultures

Le MDMA comme traitement du stress post-traumatique

Le MDMA, (ou méthylènedioxy-méthamphétamine) plus connu sous le nom d’ecstasy est revenu au centre des discussions sur sa légalisation dans de nombreux pays. Les arguments en ce sens sont de plus en plus nombreux : peu ou pas de dépendance, toxicité très légère, donc faible niveau de risques pour la plupart des usagers et dégâts négligeables causés à la société comparativement à l’alcool, à l’héroïne ou la cocaïne, par exemple. Cependant, la criminalisation historique du MDMA mène inévitablement au clash culturel, un peu comme le cannabis qui est petit à petit légalisé aux quatre coins du monde après avoir été lourdement diabolisé pendant des décennies. Comment se sortir de ce status quo ? En procédant à l’américaine, par le versant médical.

Selon le New York Times, la FDA (Food and Drugs Le MDMA comme traitement du stress post-traumatique mdma actu geekAdministration), notre équivalent de l’AFSCA et de l’AFMPS belge vient d’approuver l’utilisation du MDMA dans des tests cliniques de grande envergure selon des arguments solides qui tendraient à prouver que cette drogue à usage récréatif traiterait efficacement les trouble de stress post-traumatique. Cette recherche de phase 3 (la phase cruciale dans les recherches cliniques aux USA avant approbation d’un médicament par la FDA) impliquera 230 patients au minimum et sera financé par le MAPS, l’association multidisciplinaire d’études psychédéliques. une organisation américaine qui milite depuis 1986 pour l’usage médical du cannabis et par extension, pour une meilleure connaissance des substances psychotropes. D’autres études de phase 2, menées avec succès et financées par la même association avaient déjà été particulièrement encourageante puisque 83 % des participants à ces études cliniques traités au MDMA et souffrant de troubles de stress post-traumatique ont réagi positivement au traitement, avec des avancées significatives qu’un thérapie classique n’aurait pu accomplir en un temps aussi court. Des résultats qui amèneront peut-être les décideurs à être plus ouverts aux mutations de notre société.

Ci dessous, un témoignage de Bob Walker, un ancien militaire souffrant de TSPT qui a tenté (et réussi) l’auto médication par le MDMA sous contrôle d’une psychologue (The Verge©).

Commentaires
Tags : #newsfeaturedmdma

Konect par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire pour ne rater aucune news de Konect.be.
Email address