close
#Applis

Gooligan, le hooligan qui vandalise Google

Gooligan est un malware visant le vol de données personnelles à but commercial qui est actuellement en train de se propager à vitesse grand V selon la société spécialisée en sécurité informatique Check Point. A l’heure actuelle, plus d’un million de compte Google seraient infectés.

Le phénomène touche majoritairement l’Asie mais demeure inquiétant, bien que ce malware ne vise pas à gêner l’utilisateur mais bien à améliorer le classement des certaines applications saines sur le Google Playstore. Dès qu’un smartphone est infecté, Gooligan télécharge de son propre chef les dites applications et les cote automatiquement à 5 étoiles, tout en injectant des lignes de code dans le Play Store afin de mimer le comportement normal du téléphone. Considérant que le malware a investi plus d’un million d’appareils, cela représente une manne de clics et de bonne notes fort lucratives pour les heureux bénéficiaires des méfaits de Gooligan.

Gooligan, le hooligan qui vandalise Google gooligan actu geek
Check Point©

Selon Google, aucun fichier ou courriel enregistrés dans le smartphone ne peuvent être compromis par ce malware, ce qui n’est pas le cas de du compte Google de l’utilisateur, comprenant Gmail, google Drive, et Photos. La faille exploitée par le malware est présente dans Androïd version 4 et 5 (Jellybean, Kit Kat et Lollipop sont concernés), et se répand extrêmement vite, surtout et principalement en Asie. Il est estimé que 13 000 appareils par jour seraient touchés, en transitant par des applications obtenues sur des plateformes de téléchargement d’applications tierces. La liste non exhaustive des applications concernées ainsi que l’outil de détection en ligne pour vérifier si votre smartphone est touché peut se trouver sur le site de Check Point.

Gooligan, le hooligan qui vandalise Google gooligan actu geek
Check Point©

Sachant cela, n’hésitez pas à conserver une impeccable hygiène de surf et d’utilisation de votre smartphone même si vous n’êtes pas infectés. Nous n’avons pas encore pleine connaissance des cochonneries que recèle ce bon vieux internet.

Commentaires
Tags : androidcheck pointfeaturedgooglegooligan

Konect par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire pour ne rater aucune news de Konect.be.
Email address