close
#Wow

Hacking: Une université prise en otage par des distributeurs de soda

Aux États-Unis, une université a été victime d’une cyberattaque assez exceptionnelle. Un botnet, entièrement formé via le réseau d’objets connectés du campus, est à l’origine du hacking. La tâche délicate de résolution du problème a directement été confiée aux experts de Verizon.

C’est un membre de l’équipe de sécurité informatique de l’établissement qui a été le premier à identifier le danger. Il a en effet reçu un certain nombre de plaintes des étudiants concernant la connectivité lente ou inaccessible du réseau, mais il était déjà trop tard pour y réagir seul.

L’institution, désireuse de favoriser la conduite de ses outils technologiques, avait investi considérablement dans un équipement hyper connecté. C’est ainsi que des ampoules ou même des distributeurs de soda ont piraté le système et notamment suspendu l’accès à internet à cause d’un simple malware ayant investi un périphérique mal protégé. Le virus, qui s’est rapidement converti en version communautaire de lui-même, ou botnet, n’a eu besoin que de quelques minutes pour infecter 5000 appareils connectés au sein de l’université

Verizon, qui à la base est une entreprise américaine d’opérateurs, comporte également une division de spécialistes contre les invasions cybercriminelles. Ce sont eux qui se sont chargés de déterminer les causes et remédier au problème.

Hacking: Une université prise en otage par des distributeurs de soda hacking actu geek
gifbay.com©

Heureusement, les experts ont pu éviter la catastrophe en détectant assez vite un défaut dans la prise d’otage du système informatique, et tout remettre en ordre.

Selon The Daily Caller, ce n’est pas la première fois que des universités sont victimes d’un tel assaut. Elles ont même été forcées de débourser plusieurs milliers de dollars pour de l’aide venant de hackers.

Pour ceux qui angoissaient déjà devant les prédictions funestes de Terminator, voilà un hacking à même de leur faire froid dans le dos.

Source : Fredzone

 

Commentaires
Tags : #newsfeaturedhacksecurity