close
#Cultures#Innovations

« Sky is the limit »: le géant Amazon ne cesse de se développer

Livraison des commandes par drone, ouverture de magasins, lancement d’une ligne de vêtements,… Amazon ne s’arrête plus. L’actualité de l’entreprise de commerce américaine semble s’obstiner ces derniers semaines. Outre l’immense concurrence développée et la jolie grimpette de leurs bénéfices, toutes ces initiatives commerciales et technologiques sont-elles bien saines pour les consommateurs ou les travailleurs? Devrions-nous nous méfier (raisonnablement) de ces avancées? 

Ce qui était à la base une « simple » librairie en ligne s’est vue considérablement se transformer au fil des années. La compagnie dont le nom fait référence au plus grand fleuve du monde (et en parallèle à la destinée souhaitée de l’entreprise par son fondateur Jeff Bezos), est aujourd’hui le plus grand fournisseur international online de livres et de divers produits . Mais pas que !

Car le groupe a également investi dans de nombreux programmes, comme (pour n’en citer qu’un) Alexa, la technologie d’assistance vocale. Celle-ci s’est d’ailleurs récemment rattachée à Outlook.com Calendar, qui permet de demander oralement à son smartphone l’agenda de sa journée. Un atout supplémentaire pour la star d’Amazon Echo.

Dernièrement, leur concept de livraison par drone capable de déposer les colis depuis les airs prend de plus en plus forme. Après un essai en décembre 2016, les développeurs de la marque ont amélioré leur design, ce qui pourrait nous amener à voir des « dronochutes » nous livrer nos commandes. Attendez-vous donc à ne plus ouvrir la porte à votre facteur préféré mais à un engin volant…

Dans la même lignée, on retrouve Amazon Go, le premier supermarché sans caisse. Situé à Seattle près du siège de l’entreprise, il n’est réservé pour le moment qu’aux employés d’Amazon. En parlant de ceux-ci, on se doute bien de leur mécontentement face à cette robotisation. En plus des engins, six employés humains suffiraient à faire marcher la grande surface. On sait déjà que leurs conditions de travail n’ont jamais vraiment été correctes… Mais bon au moins comme ça, les plaintes des machines se feront plus rares!

Avec tout ça, on pourrait croire qu’aucune limite technologique ne semble effrayer Jeff Bezos, mais qu’en est-il du facteur humain?

« Sky is the limit »: le géant Amazon ne cesse de se développer amazon actu geek
maudit.tumblr.com©

 

Commentaires
Tags : #newsamazonfeaturedtechnology

GET YOUR EMAIL UPDATES

We send out our lovely email newsletter with useful tips and techniques, recent articles and upcoming events. Thousands of readers have signed up already. Get a free WordPress eBook now.
Email address