close
#Innovations

L’écran de smartphone qui se répare tout seul, un rêve devenu réalité

Des chimistes de l’université de Californie, Riverside vont changer la vie de millions, voir de milliards d’utilisateurs de matériel électronique après avoir inventé ce matériau conducteur transparent qui se répare tout seul.

On sait qu’une fois son téléphone tombé par terre, il y a des chances pour que l’écran soit soit griffé, soit fendu et dans ce cas, il n’y a pas 36 solutions : changer d’écran ou de téléphone. Toutefois, des chimistes de l’université de Californie ont travaillé durement pour faire en sorte qu’une troisième solution s’offre à vous : ils ont inventé un matériau transparent qui se répare tout seul, un peu comme il se soignait.

L’écran de smartphone qui se répare tout seul, un rêve devenu réalité qui se répare tout seul actu geek
WangLab©

On peut l’étirer, le griffer, le couper, le déchirer, cette épatante matière retrouve toujours sa forme endéans les 24h, même si ce n’est pas toujours exactement parfait. Ce matériau révolutionnaire est composé de polymère étirable et de sel ionique. Lorsque une zone de votre écran est détériorée, les ions et molécules qui la composent s’attirent mutuellement, résorbant petit à petit la fissure, du moins en partie.

Cela fait un peu penser au système de coque autoréparatrice du LG G Flex qui proposait déjà une coque capable d’effacer toute sortes de griffures, mais à la différence du matériau développé actuellement en Californie, la conception de la coque ne lui permettait pas d’être conductrice d’électricité, ce qui est obligatoire pour le fonctionnement correct d’un écran tactile, par exemple.

L’écran de smartphone qui se répare tout seul, un rêve devenu réalité qui se répare tout seul actu geek
WangLab©

Sur le blog de l’université où se mènent les recherches, on peut lire que cette nouvelle matière est « transparente, autoréparatrice, souple et peut être activée électriquement. Il peut servir à améliorer les batteries, différents appareils électroniques  dont les robots ».

De fait, des scientifiques d’Harvard travaillent déjà sur l’idée de créer des haut-parleurs transparents, ayant déjà réussi à obtenir l’émission de morceaux de musique via un gel. Une innovation que les chercheurs de l’université de Californie à Riverside aimeraient voir conquérir le marché d’ici 2020. Comme le déclare Chao Wang, un des directeurs de l’étude:

« Dans moins de 3 ans, il y aura plus de produits auto-réparateurs sur le marché et cela changera notre quotidien. Cela rendra nos téléphones bien plus performants qu’aujourd’hui »

Voilà qui est dit.

Source : BusinessInsider.com, UCR Today

Commentaires
Tags : #newsautorepairfeaturedsmartphones