close
#Cultures#Innovations

L’IA AlphaGo, meilleure que le N°1 mondial de la discipline ?

Après avoir vaincu il y a un an la légende coréenne du jeu de Go Lee Se-dol, AlphaGo vient de s’offrir la première manche d’un duel en deux manches gagnantes contre la nouvelle coqueluche du monde du Go, Ke Jie, un génie chinois d’à peine 19 ans

Un simple petit demi-point, c’est la marge avec laquelle l’IA ultra sophistiquée conçue par Google DeepMind, la branche britannique de Google dirigée par Demis Hassabis développant des techniques d’apprentissage et des algorithmes répliquant les capacités du cerveau humain. Ce n’est pas la première fois qu’une machine prend l’avantage sur des grands maîtres dans leurs spécialités respectives.

On se souvient notamment du duel Deep Blue / Kasparov qui avait finalement tourné à l’avantage de l’ordinateur conçu par IBM fin des années 90, et plus récemment, de Deep Stack, qui a mis à mal 11 joueurs professionnels hauts classés de poker Texas Hold’Em en tête à tête (ainsi que Libratus, une autre IA, dans une autre série de tests plus tôt dans l’année).

Reconnu comme le joueur de Go le plus doué de sa génération, Ke Jie a même tenté d’utiliser les propres tactiques d’AlphaGo contre lui-même mais rien n’y a fait.

AlphaGo a gagné d’un demi-point, ce qui est la plus petite marge possible, mais d’après ses développeurs, c’est une des caractéristiques de son jeu, puisque Alpha Go ne paraît pas tenir compte de la marge de victoire, choisissant plutôt des manœuvres qu’il a déterminé comme étant les meilleures pour aboutir à une victoire, peu importe la forme qu’elle prend.

Le résultat était donc techniquement très serré, mais il a semblé à tous les observateurs qu’Alpha Go a dominé la rencontre depuis les premiers stades du jeu.

L’IA AlphaGo, meilleure que le N°1 mondial de la discipline ? alphago actu geek
STR/AFP/Getty Images©

La partie devrait se poursuivre dans le cadre du sommet « Future of Go » organisé par Google qui se tient actuellement à Wuzhen, en Chine. La deuxième rencontre se tiendra jeudi (heure chinoise), tandis que la finale se déroulera samedi. Vendredi verra AlphaGo soumis à d’autres matches d’exhibition où l’on opposera de deux à cinq adversaires à l’intelligence artificielle.

Alors, vous pensez que l’humanité pourrait gagner une guerre contre des robots ? Pas sûr.

Commentaires
Tags : #newsalphagofeatured