close
#Innovations#Wow

Les robots de Google appartiennent désormais à SoftBank

Alphabet, la maison mère de Google, a enfin cédé sa filiale Boston Dynamics alors qu’ils tentaient de le faire depuis un an pour manque de rentabilité. Le conglomérat SoftBank en a fait l’acquisition, et fait donc main basse sur les fameux robots de Google quadrupèdes et bipèdes qui ont fait le buzz courant de l’année dernière.

Pas rentables et inquiétants selon certains, ces robots, Alphabet (Google) voulait s’en débarrasser depuis un moment, et c’est SoftBank, un conglomérat japonais spécialisé dans les télécom qui en a fait ses choux gras pour un montant jusqu’ici inconnu. Du côté de Boston Dynamics, on se félicite de la reprise de leur projet.

« Nous sommes heureux, chez Boston Dynamics, de contribuer à la vision audacieuse de SoftBank, et à sa position créatrice de la nouvelle révolution technologique. Nous partageons la conviction de SoftBank selon laquelle les progrès technologiques doivent se faire pour le bien de l’humanité »

a déclaré Marc Raibert, fondateur et dirigeant de Boston Dynamics, ancienne spin-off du prestigieux Massachussetts Institue of Technlogy (MIT).

Les robots de Google appartiennent désormais à SoftBank  actu geek
Enrique Viera©

Outre le fait que que les robots produits par Boston Dynamics ne soit pas commercialisables dans l’immédiat, ils avaient aussi provoqué quelques inquiétudes au sein du  grand public par leur avancement remarquable.

Cela a-t-il refroidi les ambitions d’un Géant comme Alphabet, extrêmement soucieux de son image amicale et soucieuse de l’humain projetée au grand public ? Peut-être.

Rappelons aussi que les robots de Boston Dynamics n’ont pas tous une vocation d’assistance civile, beaucoup de modèles ont été développés en premier lieu dans une optique d’usage militaire.

En tout cas, le rêve enthousiaste d’Andy Rubin, précédemment responsable de la robotique chez Alphabet, ne se réalisera probablement jamais.

Son départ en 2014 d’Alphabet a définitivement scellé le sort du développement de ces robots humanoïdes chez Google, ainsi que l’enthousiasme qu’avait généré le rachat de Boston Dynamics et d’autres startups du domaine de la robotique en 2013.

Peut-on dire que la page des robots de Google est définitivement tournée ? On verra, mais Spot, le robot canin, Handle, l’humanoïde roulant et Atlas, le bipède passe-partout se sont tout de même trouvé une nouvelle famille.

Commentaires
Tags : #newsalphabetboston dynamicsfeaturedrobots