close
#Innovations

Recharger sa voiture électrique en roulant sera bientôt possible !

Des scientifique de la célèbre université américaine de Stanford semblent avoir trouvé la solution pour recharger des véhicules ou des objets en mouvement sans devoir les connecter à quoi que ce soit.

Les chercheurs de Stanford Shanhui Fan, Xiaofang Yu et Sid Assawaworrarit dévoilent dans la revue Nature le fruit de leurs recherches actuelles : un moyen de recharger n’importe quel appareil fonctionnant à l’électricité sans le connecter à aucune prise ou autre câble, mais néanmoins à courte distance.

Basé sur le principe de la résonance magnétique chère à Nikola Tesla, célèbre ingénieur et inventeur américain d’origine serbe né au 19ème siècle, cette expérience et ses résultats sont détaillés dans la revue Nature au sein d’un article publié ce 15 juin 2017.

Recharger sa voiture électrique en roulant sera bientôt possible ! recharger actu geek
Le professeur et dirigeant de faculté Shanhui Fan et l’étudiant de troisième cycle Sid Assawaworrarit / Stanford©

Bien qu’à ses balbutiements et ne permettant pas encore un transfert important d’électricité, le développement de cette technologie pourrait trouver bon nombre d’applications concrètes dans notre vie de tous les jours, comme recharger des téléphones portables, des voitures électriques ou encore des implants médicaux tel le pacemaker.

« Nous avons maintenant besoin d’augmenter le volume d’électricité transférée de manière significative pour alimenter une voiture électrique, mais ce ne sera pas très long »

déclare Shanhui Fan, auteur principal de l’étude.

Ce type de recherches réfléchissant autour de la problématique de la transmission de l’énergie sans fil amorcée en son temps par Tesla est déjà sérieusement au centre de l’attention de nombreux cerveaux des grandes universités comme Stanford ou le MIT depuis une dizaine d’années, et l’on espère que cette innovation verra concrètement le jour d’ici peu, rendant obsolète les problèmes d’autonomie de différents appareils de notre quotidien grâce à ce système de recharge.

D’ici à ce qu’on voit des podracers (ils lévitent grâce au champ magnétique produit par des bobines Tesla) comme dans Star Wars: la menace fantôme faire la course et se recharger de manière autonome, il y a encore de la marge.

Commentaires
Tags : #newselectrictyfeaturedstanfordteslawireless