close
#Applis#Gadgets

Les paiements électroniques sans contact n’ont pas encore conquis les Belges

Les paiements électroniques sans contact concernent moins d’1% des transactions effectuées actuellement en Belgique, a indiqué mercredi l’opérateur de paiement électronique Worldline lors d’une conférence de presse à Bruxelles. L’entreprise, qui fournit le système Bancontact, espère équiper l’entièreté des commerçants de la technologie sans contact d’ici la fin de l’année.

Les paiements électroniques sans contact n’ont pas encore conquis les Belges  actu geekLe paiement sans contact, appelé aussi technologie NFC pour Near Field Communication (communication dans un champ proche), fonctionne en approchant sa carte de banque du terminal sans que celle-ci ne doive être introduite dans l’appareil. Mais, pour cela, tant l’appareil que la carte doivent être équipés de la technologie.

Worldline a commencé en 2013 à introduire sur le marché Belge ses terminaux nouvelle génération permettant le NFC et le paiement classique. Actuellement, la moitié des commerçants sont équipés de ces nouveaux appareils. L’opérateur espère atteindre les 100% d’ici la fin de l’année.

«Cette technologie est très populaire dans les pays nordiques ou dans certains pays de l’Est», a indiqué Eric Spapens, directeur du marketing pour Worldline Belgique. Aux Pays-Bas, 25% des paiements électroniques se font sans contact et pas moins de 70% en République tchèque, selon l’opérateur de paiements électroniques. «En Belgique, le sans contact concerne moins d’1% des transactions. Il y a encore de la marge et cela devrait s’accélérer dans les mois à venir.»

KBC, CBC, ING et Beobank ont commencé à distribuer à leurs clients des cartes permettant ce type de paiements, selon Worldline.

Cette technologie est principalement conçue pour les petits montants, puisque le nombre de paiements et le montant sont plafonnés pour éviter les problèmes, en cas de vol notamment.

Les opérateurs de paiements électroniques espèrent dès lors voir encore augmenter le nombre de transactions pour des petites sommes au cours des prochains mois.

En un an, le nombre de paiements par carte pour les achats en dessous de 5 euros a déjà augmenté d’un tiers, a indiqué Worldline mercredi. La société avait fait part en juin 2016 d’une forte diminution des tarifs pour ce type de montants – passant de 5 à 2 cents pour les commerçants. Les achats en dessous de 10 euros représentent désormais un quart des opérations.

Le Syndicat neutre des indépendants a salué l’évolution: «Les petits commerces avaient grandement besoin d’une baisse du coût des transactions (…) Le recours au paiement électronique présente en effet l’avantage d’assurer la sécurité des indépendants en limitant la possession de montant liquides.»

Worldline a par ailleurs annoncé offrir la gratuité des transactions en dessous de 5 euros aux commerçants pendant la journée du samedi 17 juin.

En 2016, le leader européen a traité 1,96 million de paiements électroniques, soit 10% de plus qu’en 2015.

Source : Belga

Commentaires

GET YOUR EMAIL UPDATES

We send out our lovely email newsletter with useful tips and techniques, recent articles and upcoming events. Thousands of readers have signed up already. Get a free WordPress eBook now.
Email address