close
#Gadgets#Wow

VRotika: Evidemment que le porno investit la VR !

VRotika est un casque de réalité virtuelle dédié au visionnage de films érotiques et pornographique. Malgré son usage très spécifique, il en remontre aux géants du marché que sont le HTC Vive, l’Oculus Rift, le Playstation VR et le Gear VR de Samsung.

La réalité virtuelle étant le sujet hot du moment que ce soit dans le vidéoludique ou le cinéma, il était presque inévitable au vu des progrès réalisés ces quelques dernières années dans le domaine que l’industrie pornographique n’y mette son grain de sel.

De plus en plus bon marché et accessible, cette technologie suscite évidemment nombre de fantasmes chez les amateurs de films pour adultes déjà habitués aux production POV (point of view, c’est à dire du point de vue du spectateur) qui les émoustillaient déjà, et ça, VRotika l’a bien compris.

VRotika: Evidemment que le porno investit la VR !  actu geek

VRotika, kézaco ?

Le design du VRotika est assez similaire à un Gear VR de Samsung : une visière retenue par des sangles en plastique munie d’une roulette qui permet de régler les lentilles au dessus de la visière et quelques boutons permettant de naviguer dans l’interface de l’appareil. Toutefois, la principale différence entre le VRotika et d’autres casques VR est qu’il est totalement autonome, en résumé, il n’a aucunement besoin d’être connecté à un ordinateur ou un smartphone pour fonctionner.

Ceci expliquant cela, le contenu accessible via l’appareil n’est évidemment pas du tout similaire aux autres casques de réalité virtuelle, puisque ici, pas d’immersion dans des univers fantastiques, qu’ils soient médiévaux, cartoonesques, narratifs, ou science-fiction : le VRotika est là pour vous faire vivre de passionnantes histoires de plombiers, et je ne parle pas de Super Mario Bros.

BaDoink, la plateforme pornographique spécialisée dans la distribution de vidéos pour adultes en réalité virtuelle a sauté sur l’occasion de partenariat. Pas moins de 6 vidéos sont fournies par le distributeur lors de l’achat, de quoi satisfaire le client pressé.

VRotika: Evidemment que le porno investit la VR !  actu geek

Le VRotika, Techniquement

Ce casque de réalité virtuelle permet un affichage de 1920×1080 pixels pour un fov (champ de vision) de 83 degrés. On est pas du tout à la hauteur du monstre qu’est le Gear VR, qui, combiné à un Samsung Galaxy S8, permet un affichage de 2960×1440 pixels et un champ de vision de 101 degrés.

Comme expliqué ci-dessus, il semble être très simple d’utilisation, et surtout, tout à fait autonome, mais la marque VRotika n’a pas vraiment été très diserte concernant les spécificités techniques du processeur ou de la capacité de stockage, par exemple.  En ce qui concerne le prix, il est tout à fait raisonnable puisque Amazon le propose à 220$ en précommande.

VRotika: Evidemment que le porno investit la VR !  actu geek

En guise de conclusion

Le milieu de la pornographie prouve encore une fois, n’en déplaise aux puritains, qu’il est indispensable puisque souvent associé au développement de nouvelles technologies révolutionnaires, parfois même plus que des géants du GAFA comme Google, qui annonce à peine la sortie de l’attendu casque VR autonome Daydream en partenariat avec HTC et Lenovo.

En lisant un reportage décrivant les coulisses d’une production pornographique en VR, j’ai assez vite compris qu’on ne s’éloigne pas du tout des scenarii et mises en scènes classiques de ce type de vidéo, donc rien d’exceptionnel là-dedans.

Qui plus est, les conditions de tournage pour les acteurs sont assez déstabilisantes, puisque le modèle masculin est condamné à l’immobilité (les caméras utilisées pour l’enregistrement sont fixes, dans l’axe de sa tête) et la modèle féminine doit simuler l’acte sexuel en fixant et interagissant avec l’objectif, ce qui est tout de suite moins engageant et « naturel » qu’une scène tournée de manière classique, où une certaine complicité entre acteurs peut booster le potentiel érotique de l’ensemble.

Néanmoins, je ne doute pas un seul instant que cette technologie, à l’instar des robots sexuels, devrait rencontrer un franc succès.

Source : Variety.com USA

Commentaires
Tags : #newsfeaturedpornographievrvrotika