close
#Gadgets#Innovations

Intel Movidius Neural Compute Stick : l’IA à la portée de tous

La société sous-traitante d’Intel, Movidius, lance une clé USB -3 bénéficiant de capacité de réseau neuronal artificiel permettant d’ajouter ses fonctions d’analyse à une application d’IA basée sur le deep learning et machine learning.

Cette clé USB « intelligente » a été crée du temps où Movidius était toujours une société indépendante et avait été baptisée Fathom Neural Compute Stick. Ce modèle avait été présenté en avril 2016, mais ensuite, le rachat de Movidius par le géant Intel avait retardé et occulté la sortie commerciale de ce petit bijou. C’est donc la semaine dernière qu’Intel a présenté son itération du stick USB, simplement appelé Intel Movidius Neural Compute Stick.

Intel Movidius Neural Compute Stick : l’IA à la portée de tous intel actu geek

Ultra compacte, cette clé s’adresse principalement aux chercheurs, aux développeurs et aux « makers », offrant toute l’expertise de Movidius dans la reconnaissance et l’analyse d’image. Elle est destinée à apporter des fonctions d’I.A. et d’analyse en direct à des appareils, et ceci sans passer par le cloud. Equipé d’un VPU (Vision Processing Unit) Myriad consommant à peine 1 watt, elle est totalement autonome grâce à son système d’intelligence artificielle Caffe déjà entraîné à résoudre les bugs et problèmes rencontré par votre application.

L’autre aspect merveilleux et tellement simple de l’Intel Movidius USB Stick, c’est que pour en augmenter les performances, il vous suffit d’en connecter plusieurs en chaîne. Ils vous offrirons ainsi plus de puissance de calcul et donc plus de capacité d’apprentissage. A 79 $ pièce, on ne va pas faire la fine bouche.

Intel Movidius Neural Compute Stick : l’IA à la portée de tous intel actu geek

En pratique, elle octroie à des drones, par exemple, la capacité d’analyser et de reconnaître leur environnement, évitant les collisions et autres accidents, mais aussi permettant de rapporter tout cela à l’application du drone, ce qui lui permettra à l’avenir de différencier les problématiques du reste et de choisir une solution « réfléchie » pour les régler, tout ça de manière autonome.

Cela ne s’applique pour le moment qu’à la reconnaissance et l’analyse d’image, mais gageons qu’Intel ne s’arrêtera pas là, puisque cet outil s’associe logiquement avec le développement de leur technologie RealSense qui permet à des appareils utilisant l’optique de mesurer des volumes et de les manipuler en réalité augmentée, et qui sait, pourquoi pas des clés USB utilisant le deep learning pour la reconnaissance sonore ou phéromonale ?

Commentaires
Tags : #newsfeaturedintelmovidiusNeuralComputeStick