close
#Cultures

Où Amazon va-t-il installer son deuxième QG ?

Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon et accessoirement homme le plus riche du monde de 2017 a annoncé hier la construction imminente d’un nouveau siège en Amérique du Nord. Les candidats se bousculent au portillon.

Amazon ne cesse de croître et commence à se sentir à l’étroit dans son fief de Seattle, abritant 40 000 employés dans pas moins de 33 immeubles de bureaux. Aussi Jeff Bezos a-t-il annoncé ce jeudi 7 septembre un appel d’offre pour la construction d’un nouveau siège social sous la sobre appellation d’Amazon HQ2. Son coût est actuellement estimé à 5 milliards de dollars, à l’instar de l’Apple Park, ou Apple Campus 2 de Cupertino dont l’inauguration devrait se dérouler dans les jours à venir.

Amazon HQ2 va apporter des milliards de dollars d’investissements en amont et après sa construction, créer des milliers d’emplois bien rémunérés

claironne Jeff Bezos, affirmant la création de 50 000 emplois aux salaires moyens de 100 000 dollars annuels. Une nouvelle qui excite évidemment les convoitises des édiles des différentes villes de plus d’un million d’habitant du continent nord américain, le type de zone urbaine visé par le patron d’Amazon pour sa nouvelle implantation.

Où Amazon va-t-il installer son deuxième QG ?  actu geek
Jeff Bezos // Getty Images

Les maires de Toronto, Montréal, Vancouver côté canadien, mais aussi de Chicago, Dallas, Houston, Saint-Louis, Pittsburgh et Philadelphie côté US ont déjà manifesté leur intérêt. Une idée de mise en concurrence qui fait penser aux candidatures des J.O ou de la coupe du monde de football et qui permettrait au géant du commerce en ligne d’y retirer quelques complaisances et avantages fiscaux.

Du côté des analystes, beaucoup sont d’accord pour dire que l’ouverture de ce deuxième siège pourrait être un coup de maître, réduisant les coûts, les risques opérationnels et activant un nouveau vivier de talents. D’autres s’inquiètent des répercussions en terme de commerce local, prévoyant un impact négatif massif en terme d’emploi local, paupérisant la périphérie.

En bien ou en mal, Amazon poursuit donc son inexorable croissance.

Commentaires
Tags : #newsamazonamazonHQ2featuredjeffbezos