close
#Innovations

A l’article de la mort, elle guérit grâce à l’impression 3D

Après une intervention chirurgicale de longue haleine, des médecins ont réussi le tour de force de remplacer une vertèbre naturelle détériorée par un implant artificiel en titane imprimé en 3D. 

L’innovation humaine ne cesse de progresser dans de multiples directions et dans tous les secteurs scientifiques, des chercheurs réussissent encore à aboutir à des « premières » qui sans nul doute amélioreront la condition humaine à terme.

Cette année, des médecins originaires d’Inde ont réussi la première chirurgie restauratrice de la colonne vertébrale de leur pays grâce à l’impression 3D. C’est également une des premières au monde puisque les deux autres pays où l’on était parvenu à un résultat similaire jusqu’à présent sont la Chine et l’Australie.

A l’article de la mort, elle guérit grâce à l’impression 3D  actu geek

La patiente, une institutrice indienne de 32 ans, avait perdu la capacité de marcher, victime d’un cas grave de tuberculose ayant dégénéré suite à l’affaiblissement de son système immunitaire, répandant l’infection dans sa moelle épinière. En définitive, la maladie a compromis sa première, seconde et troisième vertèbre cervicale, entraînant un affaissement du crâne et du bas de la colonne vertébrale et donc une paralysie partielle.

Les dégâts occasionnés par cette infection et cette paralysie ont rapidement résulté en une posture courbée, une dégénérescence des membres et de la nuque, mettant la vie de la patiente en danger si tout cela n’était pas traité dans les plus brefs délais.

A l’article de la mort, elle guérit grâce à l’impression 3D  actu geek

Une équipe de chirurgiens originaires de la ville indienne de Gurgaon ont cependant eu une idée originale permettant de sauver la vie de cette jeune femme. Dirigée par le Dr. V Anand Naik, un consultant émérite de l’Institut Medanta (une clinique indienne de pointe traitant les afflictions osseuses et des articulations), cette équipe a mis au point un modèle prototype de vertèbre artificielle en titane grâce à l’impression 3D sur base de l’imagerie médicale des IRM et des scintigraphies.

Après avoir été testée de manière rigoureuse par des équipes internationales spécialisées, notamment aux USA et en Suède, un modèle définitif de l’implant a été imprimé. Après une intervention chirurgicale intense et compliquée longue de 10 heures, le Dr Naik et son équipe ont finalement réussi à glisser la prothèse entre la première et la quatrième vertèbre, reliant ainsi les parties saines de la colonne vertébrale entre elles.

A l’article de la mort, elle guérit grâce à l’impression 3D  actu geek

De l’aveu du Dr. Naik après l’intervention, cette chirurgie n’aurait jamais pu être possible sans l’impression 3D. Fait tout à fait marquant, la convalescence n’aura duré que deux petites semaines avant que la patiente ne soit sur pieds, au sens littéral du terme. C’est ce qu’on appelle une avancée historique à la fois dans le monde de la médecine mais également de la technologie.

Commentaires
Tags : #news3dprintingdummyvertebrafeaturedsurgery