close
#Gadgets

HP EliteBook x360, un laptop hybride pour les pros par des pros

Evolution de l’EliteBook Folio G1, HP nous gratifie d’un portable hybride qui s’adresse aux professionnels. Un test tardif par rapport à sa sortie, certes, mais qui n’a pas manqué d’intérêt.

Après m’avoir fait confiance pour le test de leur portable hybride tout public qu’est le HP Pavilion x360, HP m’a envoyé un nouveau jouet, et on peut dire que j’ai pris pas mal de plaisir à le tester. En l’occurrence, il s’agit du HP EliteBook x360, qui avait été annoncé au CES 2017 à Las Vegas en même temps que son grand frère, le Spectre x360.

Autant vous le dire tout de suite, comparé au Pavilion x360, c’est une tout autre affaire, et cela à tous niveaux. L’impression de légèreté de la machine à la sortie de boîte est remarquable et le design épuré avec cette finition aluminium argentée décorée du logo moderne d’HP n’a pas à prendre ombrage des designs ultra léchés de chez Apple, qui sont en général la référence dans le milieu.

On remarquera aussi le choix de conserver des bordures assez larges autour de l’écran, ce qui est curieux puisque la majorité des constructeurs tendent vers la philosophie « plus d’écran – moins de bordure », que ce soit dans les PC portables ou les smartphones.

HP EliteBook x360, un laptop hybride pour les pros par des pros  actu geek

Après mesures et pesée, il s’avère que ce convertible pèse seulement 1,29 kg, mesure 32 cm de long et 22 de large avec une épaisseur de 1,5 cm, ce qui n’en fait pas l’hybride le plus fin de sa gamme mais j’y reviendrai. Il est doté d’un écran de 13.3 pouces (un peu moins de 34 cm) avec une dalle IPS tactile.

Sa particularité principale est bien sûr les charnières qui permettent une rotation de l’écran à 360 degrés, permettant l’utilisation de l’engin en mode tablette, et évidemment, c’est du Full HD. Vous ai-je dit que cet écran est protégé par du Gorilla Glass de dernière génération afin d’éviter éclaboussures, éclats et coups à votre affichage? Non ? C’est donc chose faite.

HP EliteBook x360, un laptop hybride pour les pros par des pros  actu geek

 

Pour expliquer l’épaisseur plus élevée que des machines du même type, il y a évidemment d’excellentes raisons. Non, HP n’est pas revenu en 2015 d’un point de vue technologique, mais veut seulement vous offrir un confort de connectique que peu de portables haut de gamme sont à même d’offrir à l’heure actuelle, vous évitant de jongler avec des dongles et des hubs USB, ce qui de mon point de vue, est assez rébarbatif.

Ici, pour une épaisseur de 1,5 cm, vous obtenez la bagatelle de 2 ports USB-A 3.0, un USB-C/Thunderbolt 3, un port HDMI 1.4 en plus de l’inévitable anti-vol Kensington et du port d’alimentation femelle permettant le rechargement par branchement classique sur le secteur.

Parce que oui, HP vous laisse le choix, et ça, c’est sympa. On notera également le combo minijack audio, le lecteur de cartes micro SD ainsi que le lecteur smartcard qui, lorsqu’il n’est pas utilisé, permet d’arrimer un gadget d’accrochage du stylet HP active pen, si vous avez la chance de le posséder.

HP EliteBook x360, un laptop hybride pour les pros par des pros  actu geek

De l’aspect configuration et performances pures et dures, l’EliteBook x360 se place dans les bons élèves de sa gamme puisqu’il est muni d’un processeur i5-7200U, de 8 Go de ram, de l’inévitable carte graphique intégrée Intel HD 620 et d’un SSD 256 Go (en M.2), sur le modèle que j’ai testé en tout cas. Renseignements pris, il existe une version plus puissante avec i7, 16 Go ram et 512 Go de SSD.

Cette configuration plus qu’honnête permet de faire tourner une flopée d’applications en même temps, qu’elles soient bureautiques ou multimédia, voir les deux ensembles. Cela apporte un confort certain de travail, parce que oui, nous ne sommes pas dans le cadre d’un portable loisir ou gaming, mais bien dans le cadre d’une workstation mobile et polyvalente, ce qui plaira aux gens qui œuvrent dans un secteur où un portable multifonction et hybride se révèle plus qu’utile.

Je parle là des gens travaillant dans le secteur du marketing, du graphisme, de la communication, de l’audiovisuel aux ingénieurs en passant par les IT et j’en oublie bien d’autres.

HP EliteBook x360, un laptop hybride pour les pros par des pros  actu geek

Du point de vue autonomie, le constructeur annonce 16h, ce qui serait merveilleux dans un monde parfait, cependant, après test, il s’avère qu’on est plutôt autour de 11h avec une utilisation légère et autour de 8h pour une utilisation plus intensive. J’avoue ne pas avoir testé de jeux 3D récents sur le portable, mais je pense que ce type d’application pourrait vider la batterie encore plus prestement. Toutefois, on notera qu’il est possible, justement, de faire tourner des jeux récents.

Peut-être pas les derniers triple A très gourmands, mais tout de même quelques hits, ce qui est à l’honneur de cet hybride orienté pro. Quoiqu’il en soit, le port Thunderbolt est là aussi pour vous permettre une recharge rapide, donc les pannes de batteries ne seront que de brefs mauvais moments à passer.

HP EliteBook x360, un laptop hybride pour les pros par des pros  actu geek

En termes de gadgets de communication, le HP EliteBook x360 est équipé de l’inévitable WiFi, supportant toutes les anciennes et nouvelles normes les plus répandues, ainsi que du Bluetooth 4.2 mais aussi présente la possibilité de vous connecter au réseau 3G/4G en y insérant une carte microSIM. Evidemment, une webcam et un micro intégré accompagnent des baffles Bang & Olufsen vous permettant de Skyper aisément avec vos collègues ou vos amis.

Petit bémol, le rendu du son est à mon sens un poil moins bon lorsque l’on écoute de la musique ou lorsque que l’on visionne une vidéo. Les basses ont un peu de mal à sortir, ce qui rend l’ensemble un peu criard, mais après tout, encore une fois, avec le HP EliteBook x360, on est là pour bosser, pas pour regarder « La croisière s’amuse ». Notez également la présence d’une puce NFC.

HP EliteBook x360, un laptop hybride pour les pros par des pros  actu geek

Je terminerais en parlant du clavier, du touchpad ainsi que de plein de petits gadgets (pas si) secondaires (que ça). Retroéclairé, touches espacées et retour de frappe agréable, il a tout pour me plaire, et comme vous le savez déjà, je n’aime pas trop taper de longs documents sur portable habituellement.

Le touchpad est simple, sobre et efficace. On remarquera également le lecteur d’empreintes digitales compatible Windows Hello, permettant de débloquer votre laptop d’une seule pression du doigt. Sécurité est le mot d’ordre d’HP pour l’EliteBook x360, puisqu’en plus de cela, vous pouvez également utiliser l’application HP Workwise qui vous permettra de gérer votre portable à distance, ainsi que de l’option SecurePC qui servira à verrouiller ou déverrouiller la machine par simple proximité de votre smartphone.

En plus de tout cela, la fonction HP SureView autorise par une simple pression des touches Fn et F2 l’assombrissement de l’écran pour toutes personnes se situant à un angle de 35° de celui-ci, assurant que ce que vous affichez demeure privé. Un must lorsque l’on travaille en openspace. 

En résumé, et comme mentionné précédemment, le HP EliteBook x360 s’adresse clairement à des professionnels qui sont prêts à mettre le prix pour une machine puissante, polyvalente, complètement équipée en terme de connectique et achalandée de multiples options de sécurité garantissant la confidentialité du travail qui y est effectué. Il me semble (avec réserves) même supérieur au Spectre X360 de la même marque pour un usage purement pro. Clairement, si vous désirez jouer ou utiliser ce portable comme station multimédia, vous vous êtes trompés d’adresse.

Les choses positives à retenir, en résumé :

  • Performances idéales dans un cadre professionnel
  • Sécurisé avec plusieurs méthodes efficaces
  • Convertible portable – tablette
  • Bonne autonomie et recharge rapide
  • Ecran tactile et clavier pratique
  • Connectique très, très, très fournie pour sa gamme (Yes, I’m looking at you, Apple)

Mes petits bémols :

  • Le son laisse un peu à désirer
  • L’utilisation en mode tablette fatigue un peu le bras à la longue, mais rien d’exceptionnel par rapport à tous les hybrides.

Commentaires
Tags : #newsconvertiblefeaturedHPhpelitebook360hybrid